Avant toute chose, je vous souhaite à tous une très bonne année 2011, pleine de beaux projets et d’expériences enrichissantes !

Après un premier bilan sur ce blog, je vous propose aujourd’hui de revenir sur le VeilleLab Ouest, ces rencontres entre professionnels de l’information que nous avons « exportées » avec Caroline dans notre belle région.

La « genèse » du VeilleLab Ouest

Le  VeilleLab a été initié fin 2009 par des professionnels de la veille et de l’IE installés à Paris. Vous devez d’ailleurs les connaître, certains sont très actifs dans la webosphère : Aref, Gautier, Dorothée, Hugo et Stéphanie.
Le VeilleLab a pour objectif d’organiser des rencontres informelles entre professionnels de l’information. C’est dans ce cadre qu’on été organisés les deux premiers AperoVeilleLab à Paris fin 2009 et début 2010 (puis les suivants).
Je suivais ces rendez-vous de près, et j’avais même prévu d’y aller. Ce qui n’a malheureusement pas été possible.
C’est à ce moment là que j’ai rencontré Caroline (merci Viadeo, merci Twitter ;), qui avait elle aussi envie de participer à ce type d’évènement. Nous avons très vite décidé de nous lancer dans une aventure similaire dans l’Ouest, et voir si la mayonnaise allait prendre.

Les rencontres VeilleLab Ouest

Nous avons donc organisé une première rencontre à Nantes fin mars, sans vraiment savoir s’il y aurait foule. Et pour cause, après plus de 7 ans dans la veille, j’ai souvent eu l’impression d’être « seule au monde ». Je connaissais à vrai dire peu de monde dans ce métier, sans parler de l’inévitable question à laquelle on ne sait trop comment répondre « et toi, tu fais quoi dans la vie ? »

Bref, nous nous sommes lancées et nous avons été très agréablement surprises : 35 personnes environ se sont déplacées de Nantes bien sûr, mais aussi de Rennes, de Paris, de Brest… Le créneau de 10h-13h n’a d’ailleurs pas suffit, et nous avons continué les discussions lors d’un déjeuner improvisé avec une bonne moitié des participants.
Ce premier rendez-vous « pour voir », a confirmé notre sentiment à toutes les deux : nous avions nous-mêmes envie de rencontrer et d’échanger sur notre métier, et cette envie était partagée.
Il fallait donc confirmer l’essai et continuer l’aventure : deux autres évènements ont eu lieu à Rennes début juin, puis à Angers en octobre dernier. Même impression que les précédentes rencontres : les profils étaient variés (du consultant au « veilleur-bidouilleur »), l’intérêt toujours là, et le besoin d’échanger sur les pratiques, les impressions de chacun aussi grand.
La mayonnaise a d’ailleurs tellement bien pris que d’autres évènements ont vu le jour en région, à Lyon tout d’abord, puis à Strasbourg et enfin à Lille. Un autre VeilleLab aura lieu début février à Bordeaux.

En conclusion… et la suite ?

Le VeilleLab Ouest est une expérience riche à bien des égards. C’est tout d’abord une nouvelle aventure (je ne crois pas qu’il existe un réseau similaire dans l’Ouest) au travers de laquelle nous nous sommes improvisées organisatrices.
C’est aussi un réseau de personnes que nous avons rencontré, et avec lesquelles nous avons tissé des liens. Pour n’en citer que quelques unes, avec qui j’échange régulièrement : Terry Zimmer, Jean-Pierre Besnard ou encore Laurent Bordet.
C’est enfin un réseau qui se nourrit de ses membres et de leurs idées. Après chaque rencontre, nous avons interrogé les participants sur leurs impressions et leurs envies. Beaucoup souhaitent que ces rendez-vous évoluent, par exemple vers des rencontres thématiques sur un outil, une pratique, une question..
Et c’est l’orientation que nous souhaitons prendre : organiser des évènements plus structurés, tout en alternant avec des rencontres informelles plus orientées réseau. Nous avons déjà notre petite idée, mais rien ne sera défini avant plusieurs semaines 😉
Autre évolution en cours, nous souhaitons donner tout son sens au VeilleLab Ouest en en faisant un laboratoire d’idées et de pratiques, pour les tester, les affiner.
Je peux d’ores et déjà vous dire qu’un rendez-vous sera prochainement organisé dans ce cadre à Rennes. Nous travaillons notamment avec des participants des trois précédentes éditions, en collaboration avec la Cantine Numérique Rennaise.
De nouveaux projets pour cette nouvelle année, dont nous vous parlerons dans le détail très prochainement !
Enfin, un dernier petit mot pour remercier les fondateurs du VeilleLab qui nous ont permis d’utiliser leur logo et leur nom, et de faire partie d’un réseau national (maintenant on peut le dire !)