Nos lecteurs anglophones penseront que nous avons perdu la tête en entamant un article sur la mer. Et non, faux ami de sea, le SEA est le sigle de Search Engine Advertising, et désigne la publicité sur les moteurs de recherche.

Comment ça marche ? En achetant des espaces sur certains mots clés, vous pouvez augmenter de manière ponctuelle la visibilité d’une ou plusieurs des pages de votre site dans les résultats des moteurs de recherche. Une action ponctuelle, car le trafic généré sur la ou les pages de votre site est lié à la durée de la campagne, au budget investi mais aussi à l’action attendue de l’internaute (remplir un formulaire, acheter un produit, etc.). A l’inverse, le référencement naturel vise à rendre visible votre site web sur le long terme, et à fidéliser vos visiteurs. Un monde… plein de remous.
SEA Search Engine Marketing Internets Illustrés
 
Dans le jargon du web, on parle de « landing page », ou page de destination en français. Ces pages sont très souvent des satellites du site web concerné (elles n’apparaissent pas dans le plan du site, par exemple) car créées exclusivement pour la campagne publicitaire sur les moteurs de recherche. Ces landing pages sont optimisées : 

  • dans le fond : sur un terme clé, un produit ou service particulier en lien avec votre campagne SEA.
  • dans la forme : ces pages sont synthétiques et incitatives car elles ont pour objectif principal de convertir, ou en d’autres termes de susciter une action spécifique du visiteur.

Le SEA fait donc partie des méthodes de SEM (Search Engine Marketing), et ne vient pas prendre la place du SMO ni même du SEO. Ce sont trois techniques complémentaires, à combiner pour une stratégie de référencement aux petits oignons !