A mi-parcours dans ma lecture du « nouveau management de l’information », je vous propose une sélection d’extraits qui portent notamment sur le thème de l’intelligence collective :
Tout d’abord une citation de Pierre Lévy :

L’intellectuel collectif est une sorte de société anonyme à laquelle chaque actionnaire apporte en capital ses connaissances, ses navigations, sa capacité d’apprendre et d’enseigner. Le collectif intelligent ne soumet ni ne limite les intelligences individuelles, mais au contraire les exalte, les fait fructifier et leur ouvre de nouvelles puissances. Ce sujet transpersonnel ne se contente pas de sommer les intelligences individuelles. Il fait croître une forme d’intelligence qualitativement différente, qui vient s’ajouter aux intelligences personnelles, une sorte de cerveau collectif ou d’hypercortex.

Christophe Deschamps précise un peu plus loin :

Cette intelligence collective (…) ne se manifeste que lorsque les membres d’une communauté prennent plaisir à bâtir ensemble, ce « supplément d’âme » qui ne peut exister que sur la base de la confiance mutuelle et à partir duquel les réalisations collectives semblent découler naturellement de la situation existante.

Puis il cite Peter Senge, « les organisations apprennent uniquement à travers des individus qui apprennent », et explique :

C’est donc en se concentrant sur l’individu, en le responsabilisant, en lui permettant d’apprendre sans cesse et de se mettre en valeur, qu’on le rend plus productif et qu’on initie une dynamique d’amélioration accrue de la qualité .
(…) Il s’avère donc nécessaire de limiter la part de management par le contrôle et de miser sur un apprentissage qui donnera aux individus les moyens d’une autonomie synonyme d’accroissement de leurs compétences, d’augmentation de la créativité, de la responsabilisation (on parle en anglais d’empowerment), et donc de profit. Une organisation intelligente se nourrira de ce besoin d’apprentissage permanent de ses membres et travaillera continuellement à le faire émerger.

Que de paroles censées! Ce sujet m’intéresse d’autant plus que, lors de ma courte expérience professionnelle, je n’ai croisé que très peu de managers/dirigeants sensibles à ces problématiques… pourtant essentielles!
Un bouquin à mettre entre toutes les mains!
Pour info : Christophe Deschamps, vient de créer un blog associé à son livre, où il met à disposition les 30 premières pages, mais aussi des fiches pratiques.
Inutile de le préciser, l’auteur tient aussi à jour son blog Outils Froids 😉