J’ai animé hier soir à La Cantine Numérique Rennaise le dernier Grafotech Veille de l’année (mais il y en aura d’autres l’année prochaine, promis).
Le sujet : comment trouver les bons mots pour bien cibler sa veille, et comment formuler ces termes dans les moteurs de recherche pour limiter le « bruit », c’est-à-dire les informations inutiles.
Ce sujet avait été proposé par une participante lors du dernier Grafotech Veille, et très sincèrement, je n’avais pas pensé à revenir sur ces bases-là. J’avais tort puisque 25 personnes environ étaient présentes à cet atelier !
Après ces cinq premiers ateliers, je pense qu’on peut affirmer sans trop se risquer que la veille :

  • suscite beaucoup d’intérêt : à chaque atelier, 15 à 25 personnes se déplacent pour s’informer et échanger sur ce sujet,
  • intéresse tout le monde : des étudiants, aux professeurs, aux indépendants, aux cadres et dirigeants d’entreprises de taille diverse et aux activités variées,
  • reste encore peu connue (à quoi ça sert, comment ça marche, etc.).

D’ailleurs, j’ai constaté que des points qui me paraissaient connus de presque tous ne l’étaient finalement pas, comme les flux RSS (qu’il s’agisse de jeunes étudiants ou pas 🙂
Je tiens donc à remercier tous les participants d’être venus et de me permettre de prendre du recul sur mon métier !
Mais trêve de bavardage, voici le support présenté hier :

Pour info, à la demande générale, le prochain Grafotech Veille sera dédié à Twitter. Rendez-vous le 17 janvier 2012 à 12h30 à La Cantine Numérique Rennaise. Nous ouvrirons les inscriptions une quinzaine de jours avant.
D’ici là, j’espère revenir avec des billets de fond sur ce blog, ce ne sont pas les idées qui manquent mais le temps…
A bientôt !