Médias sociaux

Médias sociaux & mobilité : effet de mode ou réelle tendance ?

17 janvier 2013

D'un côte, les réseaux sociaux sont The Place To Be pour une grande partie des entreprises. Loin d'être un effet de mode, communiquer avec son public, diffuser des informations différemment, et être à l'écoute répondent aujourd'hui à un réel besoin et à des pratiques bien ancrées dans nos vies. De l'autre, l'internet mobile a le vent en poupe et continue de se démocratiser. Ce n'est plus une technologie que l'on peut ignorer d'autant plus lorsqu'on sait qu'aux USA, 30 % du temps passé sur un smartphone est utilisé pour naviguer sur un réseau social. Alors, en cette nouvelle année, prenons le temps de faire un petit point sur les deux grandes tendances et leurs impacts sur la stratégie des entreprises.

Quand le déréferencement devient la solution à tout…. ou presque

8 janvier 2013

L'idée de cet article m'a été soufflée par un article vantant les mérites du déréférencement. Déféren quoi ? Le déréférencement, ou le fait de noyer voire de supprimer du contenu sur Internet permettrait de « contrôler (son) e-notoriété ». Le principe consiste à submerger les articles qui ne nous sont pas favorables dans les pages de résultats des moteurs de recherche sous d'autres contenus plus flatteurs. Le déréférencement permettrait d'être totalement maître de ce qu'il se dit de nous sur Internet. Si tout cela parait joli en première lecture, le déréférencement soulève de nombreux points critiques et n'est visiblement pas une technique miracle (et durable) face aux soucis de « mauvaise presse ».

Combien ça coûte ?

27 novembre 2012

Ceci n'est pas un remake de l'émission de Jean-Pierre Pernod, mais bien un sujet de fond qui mérite qu'on s'y attarde (au moins) le temps d'un billet de blog. Rien de surprenant, cette question est sur presque toutes les lèvres des personnes que je rencontre, notamment lors de mes interventions sur nos sujets de prédilection : la veille sur internet, les médias sociaux, l'e-réputation et la stratégie de contenu.

Médias sociaux : on y va ! (ou pas)

30 octobre 2012

Au cours de ma veille quotidienne, je suis tombée sur un article de Challenges qui indique que si les entreprises ne prennent pas le virage des réseaux sociaux, elles risquent d'être marginalisées à plus ou moins long terme. Si l'article est principalement consacré à l'intérêt des médias sociaux dans une optique de recrutement, on peut s'interroger sur la pertinence de cette remarque dans un cadre plus global : les entreprises qui ne souhaitent pas "y aller" seront-elles forcément mises à l'écart ? À mon humble avis, il ne s'agit pas d'être tout blanc ou tout noir, mais de mélanger les deux couleurs pour obtenir un gris qui vous corresponde : si être présent sur les médias sociaux peut se révéler propice à votre activité, il s'agit de trouver la bonne nuance adaptée à vos besoins propres.

L'effet de mode Pinterest déjà envolé ?

9 août 2012

Depuis le début de l'année 2012, le réseau Pinterest fait des émules sur le net. La start-up américaine a déjà conquis de nombreux internautes outre-Atlantique. Cependant le phénomène a du mal à décoller en Europe : si le réseau a séduit près de 12 millions d'utilisateurs à travers le monde, les internautes français ne seraient que 100 000 à s'y être inscrits. Le réseau est encore confidentiel :  accessible sans invitation depuis peu de temps, le grand public ne le connait pas encore. Les utilisateurs sont principalement des internautes avertis, en recherche de nouveaux espaces d'expression. Les Mr et Mme Tout le monde sont pour le moment marginaux sur le réseau. Pour autant, il y a eu un réel engouement médiatique autour de ce petit nouveau du web. À tel point que son audience mondiale a connu une hausse de +4000% en l'espace de 6 mois. Mais  finalement, que se cache-t-il derrière Pinterest ? Quel intérêt pour les marques d'investir du temps et de l'argent sur cette plateforme, à la base destinée à un usage personnel ?

Médias sociaux : quelle place pour Google+ ?

13 juillet 2012

Lancé il y a un an, le réseau social du géant de Mountain View n’a pas convaincu les foules. S’il bénéficie d’un grand nombre d’utilisateurs (250 millions d'après les derniers chiffres), ceux-ci ne passeraient pas plus de 3 minutes par mois sur le réseau. Paradoxal ? Pas vraiment. En effet, à partir du moment où vous souhaitez créer un compte pour un autre service de Google, comme Gmail ou Google Reader, vous activez automatiquement votre profil sur Google+. Souvent décrit comme une ville fantôme et inerte, ne se cache-t-il pas derrière ce réseau quelques fonctionnalités dignes d'intérêt pour les internautes ou pour les entreprises ? Petit tour d'horizon.

[Infographie] Les Bretons et Internet

12 juin 2012

Au menu du billet de cette semaine, nous vous proposons quelques morceaux choisis de l'enquête menée par l'observatoire statistique de M@rsouin, dédiée aux usages des Bretons sur Internet. Nous avions d'ailleurs préparé une infographie sur les données 2011 lorsque les chiffres de 2012 ont été annoncés par M@rsouin. Une bonne partie de ces données se retrouvent entre les deux éditions, les usages de 2011 ayant tous progressés en 2012 : plus d'internautes, plus de mobinautes et plus d'internautes bretons sur les médias sociaux.

Facebook : histoire d'un réseau d'étudiants pas comme les autres

21 mai 2012

Créé en 2004 par Mark Zuckerberg, le réseau social d'abord appelé "The Facebook" était à l'origine destiné à mettre en relation les étudiants de la faculté d'Havard. Il s'est peu à peu étendu à d'autres universités américaines pour atteindre le million de membres actifs en décembre 2004. Rebaptisé Facebook en 2005, il ne s'ouvrira au grand public qu'en 2006 et débarquera en France en 2007. À l'origine, le réseau social permettait aux utilisateurs d'échanger en ligne avec leurs amis. Aujourd'hui, Facebook, qui frôle le milliard d'utilisateurs actifs dans le monde, dépasse la simple mise en relation : le réseau a étoffé son offre de services, attirant ainsi les entreprises.

Identité numérique : de l'anonymat au personal branding

9 avril 2012

Le sujet de ce billet m'a été soufflé par Regards sur le numérique, qui a consacré un dossier complet à l'anonymat en ligne. Neuf spécialistes et/ou blogueurs y ont publié leurs avis, conseils et réflexions et, ce qui m'a beaucoup plu, de façon concise. Bref, j'ai aimé cette approche qui va à l'essentiel sans être simpliste (sur un sujet aussi complexe et sensible) qui souligne la distinction entre anonymat et pseudonymat. Mais comment choisir ? Voici quelques éléments de réponse...

Comment désactiver les publicités sociales sur LinkedIn

3 février 2012

Il y a quelques mois, LinkedIn a modifié sa politique de confidentialité "à la Facebook" : le réseau s'autorise par défaut à utiliser certaines de nos données personnelles pour afficher des publicités. Voici de quoi il retourne exactement : Afin de vous fournir, ainsi qu'à votre réseau, des publicités pertinentes et intéressantes, LinkedIn peut utiliser votre nom et la photo de votre profil dans le cadre de publicités sociales basées sur le contenu partagé sur LinkedIn. Ces publicités peuvent inclure le fait que vous ayez recommandé ou approuvé un produit ou un service sur LinkedIn, suivi une entreprise, rejoint des Groupes ou participé à des conversations, établi ou ajouté du contenu à votre Profil, etc. Elles ne s'affichent que sur votre réseau LinkedIn. Vous pouvez retirer l'autorisation d'utiliser votre nom et/ou la photo de votre Profil dans des publicités sociales ici. Vous pourrez désactiver cette option en quatre clics, mais encore faut-il savoir où. Voici la réponse en texte et en image :