Médias sociaux & mobilité : effet de mode ou réelle tendance ?

D’un côte, les réseaux sociaux sont The Place To Be pour une grande partie des entreprises. Loin d’être un effet de mode, communiquer avec son public, diffuser des informations différemment, et être à l’écoute répondent aujourd’hui à un réel besoin et à des pratiques bien ancrées dans nos vies.

De l’autre, l’internet mobile a le vent en poupe et continue de se démocratiser. Ce n’est plus une technologie que l’on peut ignorer d’autant plus lorsqu’on sait qu’aux USA, 30 % du temps passé sur un smartphone est utilisé pour naviguer sur un réseau social.

Alors, en cette nouvelle année, prenons le temps de faire un petit point sur les deux grandes tendances et leurs impacts sur la stratégie des entreprises.

reseaux sociaux

Les Français : jamais sans leurs mobiles…

Côté équipement mobile, des chiffres récents soulignent une belle progression du marché français. Nous serions par exemple 22,3 millions de mobinautes actifs tous les mois et nous passerions 82 minutes par jour en moyenne sur nos outils (contre 54 minutes l’année dernière).

À titre de comparaison, il s’est vendu 13,3 millions de smartphones contre 6,2 millions d’ordinateurs et 3,5 millions de tablettes en 2012. Le parc français de téléphones mobile est composé à 57 % d’outils intelligents, possédés pour la plupart par les actifs âgés de 25 à 49 ans.

En terme d’usage, plus de 5,5 mobinautes sur dix consulteraient chaque jour Internet depuis son smartphone, contre 4 sur 10 en 2011. En tout, ce n’est pas moins de 5,4 % du trafic Internet qui provient des appareils mobiles.

Ces chiffres vous donnent le tournis ? Ce n’est pas fini ! Relevons également que si 25 % des mobinautes ont déjà effectué un achat, ils sont respectivement 55 et 60 % à s’être connectés à Facebook et à Twitter.

Si en France, l’ordinateur a encore sa place au sein des foyers, les terminaux mobiles grappillent petit à petit ce marché. Les outils nomades sont faciles à transporter et de plus en plus performants en comparaison à l’ordinateur, devenu un objet encombrant et peu maniable.

Preuve s’il en fallait que les smartphones et autres tablettes tendent à être incontournable (si ce n’est pas déjà le cas).

… et de plus en plus connectés aux réseaux sociaux

Plusieurs enquêtes publiées en 2012 ont permis de suivre l’évolution du social média en France et dans le monde. Parmi les chiffres les plus marquants, on retiendra que plus des trois quarts des internautes français vont quotidiennement sur les réseaux sociaux. La SNCD, dans sa seconde étude annuelle sur le sujet, indique à ce propos que la majorité des Français est active sur un seul réseau social et 4 Français sur 10 sont présents sur 5 ou plus.

Sans conteste, Facebook est le réseau social le plus utilisé, même si Twitter perce doucement. Les réseaux sociaux professionnels restent, pour le moment, moins utilisés (aux alentours de 19 % de socionautes français). Quoi qu’il en soit, et au-delà des chiffres, ces données soulignent une tendance : les plateformes du web social se démocratisent.

Mais que font ces internautes sur les réseaux sociaux ? Outre les activités «classiques», beaucoup rejoignent les pages fans des entreprises pour bénéficier de promotion ou d’offres spéciales que pourrait proposer la marque, selon l’étude du cabinet de conseil PwC.

Les médias sociaux deviennent également le canal préféré des internautes pour discuter en direct avec les entreprises et s’enquérir de la qualité du service/produit auprès des autres membres.

Smartphones et réseaux sociaux, opportunités pour les entreprise

Que change la mobilité à l’usage des réseaux sociaux ?

Selon l’étude internationale Social Media Report 2012 de Nielsen, 40 % du temps passé sur les réseaux sociaux provient d’une connexion depuis un appareil mobile. La combinaison de l’outil et du service modifie la façon de consommer de l’information chez les mobinautes : l’accès à l’actualité est continuel et les utilisateurs se connectent désormais de partout et souvent à leurs réseaux sociaux, notamment via les applications de géolocalisation ou de photographie par exemple… Qu’est ce que cela change pour les entreprises ?

Sur le fond, l’objectif est toujours le même : votre présence sur les réseaux sociaux doit vous permettre d’interagir avec votre public, apporter des réponses à leurs questions et diffuser des offres commerciales, sans tomber dans l’auto-promotion à outrance.

Cependant, c’est sur la forme que le mobile peut vous procurer un réel plus. En effet, les appareils nomades et les services qui y sont associés vous offrent une palette d’outils complémentaires pour maintenir le lien et diversifier votre stratégie de communication, notamment en proposant de nouvelles manières d’échanger avec vous.

Citons par exemple le concours organisé par OpenSourcing, un chasseur de têtes sur Internet. L’entreprise a proposé aux internautes d’« Instagramer » leur bureau aux couleurs de Noël. Pour être recevable, la participation devait inclure dans la légende le mot #opensourcing et une mention du compte Twitter @opensourcing. Les photos étaient ensuite publiées sur la page Facebook de la marque.

Avec cette opération, OpenSourcing a réussi à faire parler d’elle, à recruter des fans et à s’attirer un capital sympathie auprès des participants avec un concours simple aux lots attractifs. Bref, du tout bénef !

En définitive, le mobile apporte une nouvelle corde à l’arc des entreprises pour toucher, recruter, fidéliser et convertir ses prospects en clients. Pour concevoir une campagne fonctionnelle et efficace, il est cependant indispensable d’en comprendre les tenants et les aboutissants, et donc de savoir comment intégrer ce canal à votre stratégie de communication.

En tout état de cause, ce n’est plus une « chose » que l’on peut ignorer : le web mobile est en train de devenir incontournable en France et à l’étranger.  À vous de faire preuve d’imagination afin d’en tirer le meilleur parti pour vous, et surtout pour votre public !

A propos de l'auteur :


2 Commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé le texte, cependant, je ne sais pas si nous pouvons appeler les médias sociaux et l’univers mobile de « tendances », vue l’amplification de l’utilisation de ces médias aujourd’hui.

    Répondre
    • Bonjour Wilame,
      Ce sont effectivement des outils bien ancrés dans notre quotidien (en tout cas pour une partie des Français). « Tendance » a ici le sens d’ « évolution », opposé à l’effet de mode passager.
      Merci pour votre commentaire et à bientôt sur notre blog !

      Répondre

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *