Rédaction web : l’enfer de la page vierge

Pour maintenir vos différents espaces en ligne (blog, réseaux sociaux…) en vie, pour améliorer le référencement de votre site web ou tout simplement pour faire découvrir votre métier, il est nécessaire de respecter un rythme régulier dans vos publications. Le but étant de suivre le calendrier que vous vous êtes fixé et de donner rendez-vous, même jour même endroit (ou presque), à vos lecteurs.

Lors de la création de votre blog, vous avez défini vos thèmes et vos rubriques de prédilection, qu’il s’agisse de vulgariser les termes techniques de votre métier, d’expliquer vos activités quotidiennes, de partager votre expérience, de décortiquer l’actualité de votre secteur… Ceci a d’ailleurs dû vous permettre de mettre en place une veille aux petits oignons pour trouver LE sujet qui fera mouche !

Sauf que… à force de rédiger de nombreux (et qualiteux) billets, vous pouvez être frappé de plein fouet par la panne seiche. Les idées manquent et le temps presse. Mais comment faire quand vous êtes en mal d’inspiration pour écrire l’Article qui intéressera vos lecteurs ?  De l’exploitation de votre veille personnelle à la réutilisation des articles déjà traités, plusieurs pistes sont à explorer pour provoquer le déclic du sujet parfait.

Charte éditoriale : s'organiser pour rédiger pour le web

La veille, première source d’inspiration

Votre veille quotidienne vous permet non seulement de vous tenir au courant de l’évolution de votre métier, mais elle est aussi votre guide, que dis-je votre fil conducteur, pour trouver des idées de sujet. Chaque jour, n’hésitez pas à archiver (à l’aide de Diigo par exemple) les articles à réutiliser plus tard comme base de travail. Il est plus facile de s’inspirer de contenus déjà écrits ou des questions que se pose votre cible, que de partir de rien.

D’autre part, toujours au cours de vos lectures, vous êtes sûrement déjà tombé sur des papiers qui vous ont piqué au vif et où l’envie de répondre vous démange. Gardez-les précieusement : ils pourront vous servir de base de réflexion pour donner vous aussi votre point de vue, qu’il s’agisse d’apporter des éclaircissements, de creuser plus loin dans le sujet ou encore de réagir à une affirmation qui vous parait erronée.

Si vous avez épuisé ce premier recours, retournez sur votre blog…

La vie quotidienne, une source d’inspiration sans fin

Votre blog est une autre mine d’or dans laquelle vous pouvez puiser votre inspiration. Même si vous pensez avoir traité tous les sujets possibles, il y a toujours une petite idée qui peut germer lorsque vous irez relire, ici et là, vos anciens billets. Vous avez peut-être oublié que vous aviez promis une suite à vos lecteurs.. C’est l’occasion de continuer la série !

D’autre part, quelques-uns de vos vieux billets de blog ont éventuellement besoin d’être mis à jour avec des chiffres plus récents. D’autres pourraient être actualisés avec l’apport d’éléments nouveaux, issus de votre expérience. Il arrive aussi qu’au cours d’un article, on passe rapidement sur des points sur lesquels il serait bon de s’attarder le temps d’un billet. Exploitez cette piste !

Si vraiment rien ne vient de ce côté-là, relisez les commentaires laissés par les internautes. Leurs avis, qui ne vont pas toujours dans votre sens, peuvent être le point de départ d’une nouvelle réflexion.

Enfin, dans votre vie quotidienne et tout au long de vos journées de travail, vous vivez des expériences que vous pouvez partager. Communiquez sur votre métier, sur vos tâches journalières, les difficultés que vous rencontrez, les salons où vous vous rendez… Vous pouvez également faire intervenir d’autres personnes, collaborateurs, clients… via des interviews. Cela aura le mérite de rendre votre blog plus vivant, de laisser la parole aux autres tout en vous déculpabilisant de votre manque de créativité temporaire.

Trouver un sujet de billet de blog, pas si simple !

Les astuces pour éviter les pannes sèches

Comme le dit le proverbe, « les paroles s’envolent, les écrits restent ». Pour ne pas vous retrouver en panne de sujet le jour de rédaction, n’hésitez pas à noter toutes vos idées : elles arrivent souvent aussi vite qu’elles disparaissent, même si on se promet de les garder en tête (et je parle en connaissance de cause).

Enfin, je trouve également très pratique de tenir un planning des publications. Au début du mois, je prépare l’ensemble des sujets à écrire, avec les sources issues de ma veille. Ainsi, avant même de rédiger un billet, je connais déjà le thème des suivants. Cela permet d’être plus serein et d’éviter la panne sèche. Et en plus, c’est un excellent moyen de suivre ce que vous publiez et de choisir des sujets variés afin de proposer des contenus diversifiés à vos lecteurs.

Si avec tout cela l’inspiration ne vous vient toujours pas, éteignez votre ordinateur et passez à autre chose ! Vaquez à vos occupations qui ne doivent pas manquer, elles. Soyez tout de même sensible à ces idées furtives qui pourraient survenir sans que vous vous y attendiez…

A propos de l'auteur :


Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *







Show Buttons
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Pinterest
Hide Buttons