Diigo : au travail ! (ou l’art de faire bosser les autres à sa place)

Nous avons précédemment vu ce qu’était Diigo, à quoi il servait et comment il fonctionnait de façon très générale : comment archiver un lien (le bookmarker) une page, ajouter un post-it ou encore surligner un passage. Il me semblait intéressant d’étudier plus en profondeur certains services de Diigo, notamment ses fonctionnalités sociales, dans un cadre professionnel : quelles utilisations peut-on faire de Diigo au sein d’une équipe de travail, ou plus largement, dans une entreprise ?

Nous verrons que Diigo propose plusieurs services pour vous faciliter la vie : le réseau appelé « Network », les groupes, les listes et les flux RSS.

Diigo comme outil de sourcing

Pourquoi refaire un long et fastidieux travail de recherche de sources quand celui-ci a déjà été fait (et bien fait) par d’autres ? C’est le principe même du social bookmarking : on ne travaille plus uniquement pour soi, mais aussi pour les autres… Autant en profiter, non ? De la même manière, les sources que vous collecterez et que vous rendrez publiques seront reprises par d’autres pour confectionner leur veille à leur tour.

En ce sens, Diigo, au travers du « Network » (le réseau des utilisateurs de Diigo) et des profils utilisateurs, va vous permettre de regarder de très près ce que les autres ont déjà fait. Vous n’aurez plus qu’à reprendre leurs sources ou suivre les diigonautes qui vous intéressent.

Dans le cadre professionnel, c’est un gain de temps non négligeable et surtout, cela permet d’identifier des profils qui partagent de l’information sur lesquelles vous pourrez vous appuyer pendant votre veille.

À ces fins, l’utilisation du « Network »  et des profils peut se révéler pratique, tout comme jeter un coup d’oeil de temps à autre à la «Communauté» pour voir les « hot bookmarks » (ou « sujets chauds » pour les anglophobes)  du moment et les tags les plus utilisés.

Trois outils d’aide au sourcing

1. Le Network : le réseau des utilisateurs de Diigo

En accédant à la « recherche d’utilisateurs par intérêt » depuis votre Network, vous accèderez à de nombreux profils qui traitent des sujets qui vous captivent. À vous de trouver, en utilisant des mots clés, des URL ou en faisant une recherche multi critères, les personnes qui partagent du contenu pertinent.
Chose importante à préciser : il y a une différence notable entre une recherche « par site » et une recherche « par URL » :

  • Dans le premier cas, vous obtiendrez l’ensemble des utilisateurs qui ont bookmarké du contenu depuis le site en question,
  • Dans le second, vous trouverez tous ceux qui ont bookmarké le site complet.

En ce qui concerne la recherche par tag, ne vous contentez pas d’un seul mot si vous souhaitez affiner vos résultats.

2. Le profil

Depuis les profils, vous aurez accès à tout ce que l’utilisateur rend public sur son Diigo. Les liens qu’il a bookmarké, les profils qu’il suit, les groupes auxquels il participe et les tags qu’il utilise le plus souvent. Autant d’éléments qui vous conduiront vers d’autres bookmarks et d’autres profils pertinents pour alimenter votre veille.

3. La communauté

Regarder de temps à autres les sujets chauds vous donnera l’occasion de découvrir les bookmarks populaires, qui ont été beaucoup partagés par la communauté.

Jetez un coup d’oeil dans les « Hot Tags », les mots clés les plus utilisés du moment, pour vous inspirer dans vos recherche. Il peut être intéressant de regarder quels liens se cachent derrière ces tags pour dégoter de l’information fraiche.

En plus d’être d’une grande aide pour trouver de nouvelles sources, Diigo facilite aussi grandement le partage de signets à travers ses groupes, ses listes et ses flux RSS… Mais ça, c’est encore une autre histoire qui sera l’objet d’un autre article

A propos de l'auteur :


Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *