Cas pratique – Etre en veille avec LinkedIn

logo LinkedInPetit aparté avant d’entrer dans le vif du sujet : ce billet est le 300ème sur ce blog ! Que le temps passe vite… ;)

J’ai pu le constater lors de mes formations sur les réseaux sociaux ou tout simplement lors de discussions avec des responsables d’entreprise : les fonctionnalités avancées des réseaux professionnels sont globalement méconnues.

On les utilise davantage pour entrer en contact avec d’autres membres, souvent sans vraiment savoir pourquoi, ou sans relayer ces mises en relation par des échanges ou des rencontres dans la « vraie vie ».

Les réseaux comme Viadeo et LinkedIn proposent une multitude de services complémentaires, gratuits ou payants, qui permettent d’organiser et de qualifier ses contacts, mais aussi de se promouvoir et de s’informer. Je m’en tiendrai à ce dernier point, j’aurai l’occasion de reparler des autres par la suite.

J’ai aussi préféré parler de LinkedIn plutôt que de Viadeo. Les fonctionnalités de recherche et de surveillance proposées par le réseau américain me paraissent plus évoluées à ce jour, pour autant je garde un œil sur notre bon vieux Viaduc, heu Viadeo.

Pour en terminer sur cette petite intro, voici quelques chiffres. Aux dernières nouvelles :

  • Viadeo compte 35 millions d’utilisateurs, dont environ 4 millions en France. Le réseau est disponible en 6 langues.
  • LinkedIn compte 90 millions de membres, dont 20 millions en Europe et environ 2 en France (les chiffres publiés oscillent entre 1 et 4 millions). Le réseau est disponible dans plus de 40 langues.

Créer des alertes

Comme un peu partout sur la toile, on peut créer des alertes sur LinkedIn et recevoir en « push » les infos qui vous intéressent.

Voici comme on procède :

LinkedIn veille alertes

  • Entrez une requête directement dans le module de recherche (1).
    Vous pouvez préciser sa catégorie (personnes, entreprises, groupes, etc.) en cliquant sur le menu déroulant à gauche (« Personnes » est sélectionné par défaut).
    Vous pouvez aussi cliquer sur « Avancé » à droite de ce même module, si vous souhaitez ajouter des critères à votre recherche.
  • Vous pouvez affiner à nouveau les résultats de votre requête en utilisant les filtres (2) proposés par LinkedIn (lieu, formation, entreprise actuelle, etc).
  • Lorsque vous êtes satisfait du ciblage de votre recherche, vous pouvez l’enregistrer (3). Vous pouvez choisir de recevoir ces alertes toutes les semaines, tous les mois ou jamais.
    Vous pourrez retrouver toutes celles que vous avez enregistrées dans l’onglet « Recherches sauvegardées ».

Pour info : la version gratuite ne permet d’enregistrer que trois recherches. Et puis, certains filtres pour affiner le ciblage ne sont accessibles qu’aux comptes Pro (le logo de LinkedIn apparait juste à côté).

S’informer sur son réseau

Après cette première étape (facile), nous allons voir comment s’informer sur l’activité de son réseau dans les Groupes.

Pour ce faire, il suffit de se cliquer sur « Groupes« , puis « Éléments suivis » et enfin les « Personnes que je suis« .
Sur la page qui s’affichera (ci-dessous) vous pourrez activer les alertes e-mail sur les contacts qui vous intéressent.

LinkedIn veille réseau

A savoir : Vous ne pourrez suivre que les personnes qui sont membres des mêmes groupes que vous.

A savoir (bis) : LinkedIn précise ici que je suis 103 personnes. En réalité, il s’agit de tous mes contacts sur LinkedIn, dont les news (tweets, et autres contributions) apparaissent sur ma page d’accueil.
D’ailleurs, si vous souhaitez ne pas recevoir le flux d’infos que publie cette personne, vous pourrez cliquer ici sur « Cesser de suivre ».

Suivre des entreprises

Depuis quelques mois, le réseau social propose aux entreprises de créer leur propre page. Certains se sont d’ailleurs un peu emballés à la sortie de cette nouvelle fonctionnalité, la comparant aux Fan Pages de Facebook (sur LinkedIn, c’est quand même beaucoup plus limité ;)

Si vous souhaitez créer votre page, jetez un coup d’œil par ici.

En suivant une entreprise, vous pourrez :

  • Être informé des nouvelles recrues, celles qui quittent leur emploi ou qui sont promues (dans la limite que ces personnes modifient leur profil bien sûr) ;
  • Connaître les nouveaux postes à pourvoir ;
  • Être informé des mises à jour effectuées sur ce profil d’entreprise.

Pour trouver une entreprise, entrez son nom dans le module de recherche, et précisez « Entreprises » dans le menu déroulant (à gauche).

Une fois sur la page qui vous intéresse (image ci-dessous), cliquer sur « Suivre l’entreprise« .

LinkedIn veille entreprises

Vous pourrez définir vos préférences (quelles infos recevoir et à quelle périodicité) en cliquant ensuite sur « Éléments suivis », qui s’affichera à la place de « Suivre l’entreprise ».

A savoir : sur la page d’une entreprise, vous pourrez aussi consulter des statistiques sur ses employés (famille de métiers, années d’expérience, niveau d’études, etc.)

En conclusion

Je n’ai pas abordé dans ce billet la possibilité de s’informer « tout court » en s’inscrivant à des groupes. Vous pourrez activer les alertes e-mail pour certains d’entre eux, ceux que vous aurez sélectionné pour la pertinence des sujets traités. Mais à mon avis rien ne vaut Twitter pour s’informer sur son métier au travers des réseaux sociaux. Suivre un groupe sur LinkedIn peut venir en complément, pour tous les sujets de fond et les débats.

Je n’ai pas parlé non plus de l’encart « ils ont consulté votre profil » (accès réservé aux abonnés), qui peut être intéressant si on souhaite voir quelles sont les personnes intéressées par votre profil. Mais c’est à mon avis assez secondaire, et puis il faut aller chercher l’info.

Enfin, sur Viadeo comme sur LinkedIn, on peut recevoir des récapitulatifs des dernières actus de son réseau. Je m’en sers à vrai dire assez peu. Et puis cette possibilité devient de moins en moins pertinente lorsqu’on dépasse un certain nombres de contacts.

Pour conclure sur cette conclusion : s’informer sur les autres, c’est bien, mais s’informer aussi sur soi, c’est encore mieux. N’hésitez donc pas à ajouter des alertes sur le nom de votre entreprise, ou à suivre votre propre page.

A lire aussi à ce sujet : le billet de Terry sur Viadeo.

A propos de l'auteur :


Amoureuse des mots et fan d'Alain Rey, Marie est aussi la fondatrice de L'Œil au Carré. Quand elle n'écrit pas sur ce blog, Marie forme et accompagne les entreprises dans leur stratégie de communication sur les médias sociaux.

8 Commentaires

  1. Bravo pour ce 300eme article (effectivement que de boulot :-)) !

    Et très bon article, que je viens juste d’intégrer à mon dernier publié (car bonne illustration de mes propos ;-)).

    A bientôt Marie !

    Répondre
  2. Bravo Marie,
    Je te félicite pour ce 300ème billet et pour toutes tes productions que je lis toujours avec le plus grand intérêt. Qualité des sujets, qualité du style, qualité didacticielle… j’en reprendrai bien 300 de + ici et un peu dans PME Agile :-)

    Répondre
  3. Je vois qu’on se sert de mon image pour communiquer ;)
    Et bravo pour tous ces billets, longue vue à l’œil au carré ! (jeu de mot)

    Répondre
  4. Maintenant on le sait, j’avais flouté ton nom ;)
    A bientôt !

    Répondre
  5. Bravo Marie pour ce billet très complet et un grand merci à Camille qui m’a permis via son dernier billet de découvrir ton blog !
    Je vais de ce pas chercher à suivre ta trace sur Twitter !

    Je t’invite également à découvrir mon blog « Job 2.0 » où j’aborde les sujets suivants : Identité Numérique, Marque Employeur, Recrutement 2.0 et médias sociaux !
    http://www.job2-0.com

    A bientôt et merci encore ! :)

    Répondre
  6. Bonjour Jean-Christophe,
    Enchantée de ce commentaire :)
    Je suis ton blog pour mes veilles (notamment sur les RH).
    A bientôt !

    Répondre

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pourquoi je préfère LinkedIn à Viadeo - Blog de L'Œil au Carré - […] Une dernière chose et j’en arrête là pour aujourd’hui : si vous souhaitez en savoir plus sur les fonctionnalités …

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *