Le Figaro et Libération : des journaux en ligne comme on les aime

Dans le cadre de mon travail, je suis amené à lire tous les jours les principaux quotidiens nationaux, que ce soit via des bases de données, au format papier ou numérique.

En lisant Le Figaro ce matin, dans sa version « on-line », j’ai remarqué des améliorations notables. Du coup, j’ai creusé et comparé avec d’autres quotidiens. Et j’ai été surprise de remarquer que Libération et Le Figaro utilisent exactement la même plate-forme! D’ailleurs, c’est mon avis la plus développée : ergonomique, rapide, simple, avec pas mal de fonctionnalités.

Et les fonctionnalités, parlons-en! Avant ce matin, on pouvait entre autres :

– lire le journal comme s’il était devant nous : feuilleter ses pages (en cliquant sur un des coins) et avoir un aperçu du journal dans son ensemble via des vignettes,
– choisir la date de l’édition,
– avoir un aperçu du texte (en roll-over),
– obtenir la version texte d’un article (en cliquant sur le titre) et la copier,
– rechercher des mots clés dans le journal ouvert,
– imprimer une feuille du journal ou une zone de texte,
– sauvegarder une copie de l’édition du jour (bien sûr via un logiciel téléchargé, PressReader).

Depuis ce matin, on peut en plus :

– traduire l’article que l’on lit dans plusieurs langues (pour Libé), et le résultat est plutôt bon pour une traduction automatique,
– couter le contenu d’un article par synthèse vocale,
– ajouter des favoris,
– modifier la taille du texte (pratique pour ceux qui ont des problèmes de vue),
– ou encore partager un article via d’autres services tels que Facebook, del.icio.us ou encore WordPress.
J’ai essayé avec WordPress mais a ne marche pas. Ces nouvelles fonctionnalités venant tout juste d’être lancées, je réessayerai d’ici quelques jours.

Bref, c’est vraiment pas mal, et de loin la meilleure version en ligne!
Pour info (j’en ai déjà parlé je crois), vous pouvez tester gratuitement les éditions électroniques du Figaro et de Libé. Pour ma part, j’en profite depuis plus d’un an…

La société qui développe ces plates-formes est NewspaperDirect. En visitant son site, j’ai constaté que ce produit était déjà utilisé par des dizaines de journaux à l’international (liste ici). NewspaperDirect propose même plusieurs formules d’abonnement pour avoir accès à toutes ces publications.

A propos de l'auteur :


Amoureuse des mots et fan d'Alain Rey, Marie est aussi la fondatrice de L'Œil au Carré. Quand elle n'écrit pas sur ce blog, Marie forme et accompagne les entreprises dans leur stratégie de communication sur les médias sociaux.

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *